Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Registre public des armoiries, drapeaux et insignes

L'utilisation du contenu du Registre public est réservée à des fins de recherche uniquement. Les emblèmes héraldiques du Registre ne peuvent être reproduits sous aucune forme ou par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation écrite de l'Autorité héraldique du Canada et/ou du récipiendaire.

Université du Québec à Trois-Rivières

Trois-Rivières (Québec)
Concession d’armoiries et de tenants
le 20 août 2010
Vol. V, p. 535

Armoiries de l'Université du Québec à Trois-Rivières

[ page précédente ]

Blason

Armoiries

D’argent à trois piles de sinople aboutées en pointe, à la fasce d’or chargée de trois mortiers de sinople;

Cimier

L’observatoire du pavillon Pierre-Boucher mouvant d’un cercle d’iris versicolores et de branches de pin blanc, le tout au naturel;

Supports

Un homme et une femme patriotes debout sur des coteaux chargés d’asters à feuilles de linaire, le tout au naturel;

Devise

DE LA CONNAISSANCE JUSQU’AU SAVOIR;


Symbolisme

Armoiries

La couleur verte désigne l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) depuis sa fondation. Les trois bandes vertes représentent la ville de Trois Rivières, qui doit son nom à la configuration du delta de la rivière Saint-Maurice, qui se jette dans le fleuve Saint-Laurent à cette hauteur. La disposition de ces bandes, qui s’élargissent en éventail vers le haut, évoque la diffusion du savoir, de l’université vers le monde. Elles rappellent le logo actuel de l’UQTR, composé de trois bandes vertes parallèles et inclinées. À l’instar du logo, les bandes de l’écu représentent les trois partenaires réunis sous l’Université du Québec (les universités constituantes, les instituts de recherche et les écoles supérieures), les trois cycles d’étude (baccalauréat, maîtrise et doctorat) et les trois composantes de la communauté universitaire (les étudiants, les enseignants et le personnel de soutien). Le pont symbolise l’acquisition du savoir à l’UQTR ainsi que le passage des études au marché du travail. Il évoque également le Pont Laviolette, nommé ainsi en l’honneur du fondateur de Trois-Rivières, qui enjambe le fleuve Saint-Laurent à cette hauteur, réunissant ainsi les deux régions partenaires de l’université, soit la Mauricie et le Centre-du-Québec. Les trois mortiers symbolisent les diplômés des différents cycles, l’appartenance à la communauté universitaire ainsi que la réussite des diplômés de l’UQTR. Ils soulignent également les trois missions de l’UQTR : l’enseignement, la recherche et les services à la collectivité. Leur nombre rappelle Trois-Rivières.

Cimier

L’observatoire du pavillon Pierre-Boucher de l’UQTR est un symbole d’ouverture sur le monde et également un élément architectural bien connu de l’université. L’iris versicolore est l’emblème floral du Québec. Les branches de pin blanc évoquent la pinède du pavillon Michel-Sarazin. Le pin blanc est un symbole important du campus car il rappelle la plantation du pin commémorant le 35e anniversaire de la fondation de l’université, en 2004.

Supports

Les patriotes honorent les différentes équipes sportives de l’UQTR qui portent fièrement ce nom. Le terrain accidenté de la terrasse rappelle que Trois-Rivières s’est développé sur une série de coteaux séparés par des pentes abruptes qui s’élevent par gradins à partir du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saint-Maurice. L’aster à feuilles de linaire est l’emblème floral de Trois-Rivières. La floraison de cette dernière, débutant à la mi-août, correspond à l’arrivée des étudiants sur le campus au début de l’année scolaire.

Devise

Sans objet