Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Registre public des armoiries, drapeaux et insignes

L'utilisation du contenu du Registre public est réservée à des fins de recherche uniquement. Les emblèmes héraldiques du Registre ne peuvent être reproduits sous aucune forme ou par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation écrite de l'Autorité héraldique du Canada et/ou du récipiendaire.

Ville de Baie-d’Urfé

Baie d’Urfé (Québec)
Concession d’armoiries
le 15 août 2012
Vol. VI, p. 178

Armoiries de la Ville de Baie d'Urfé

[ page précédente ]

Blason

Armoiries

De vair au chef de gueules;


Symbolisme

Armoiries

Les armes ont été portées par François Saturnin Lascaris d’Urfé (1641-1701), missionnaire sulpicien et premier prêtre résident de Saint-Louis-du-Haut-de-l’Île, où se trouve aujourd’hui la ville de Baie d’Urfé. Le dernier membre de la famille de Lascaris d’Urfé est décédé en 1794. La ville utilise ces armes depuis 1960, en reconnaissance du lien qui l’unit à la famille. La répétition non orthodoxe du motif du vair à la base des armes rappelle celle retrouvée sur une tasse en argent qui a appartenu à François Saturnin Lascaris d’Urfé et qui fait aujourd’hui partie de la collection de la Basilique Notre-Dame de Montréal. Selon la tradition, les armes ont été concédées à Wlphe le Robuste, fondateur de la famille de Lascaris d’Urfé, en hommage à sa participation au siège d’Antioche en 1098. Durant la bataille, Wlphe portait un manteau d’écarlate doublé de fourrure d’écureuil, le « vair » héraldique, dont la conception des armes est inspirée.