Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Registre public des armoiries, drapeaux et insignes

L'utilisation du contenu du Registre public est réservée à des fins de recherche uniquement. Les emblèmes héraldiques du Registre ne peuvent être reproduits sous aucune forme ou par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation écrite de l'Autorité héraldique du Canada et/ou du récipiendaire.

Adrienne Clarkson

Toronto (Ontario)
Concession d'armoiries et de supports
le 1 octobre 1999
Vol. III, p. 1

Armoiries d'Adrienne Clarkson, peintes par Cathy Bursey-Sabourin

[ page précédente ]

Blason

Armoiries

De gueules à un phénix chinois fixant un éclair, son immortalité mouvante d'une feuille d'érable, à la couronne royale en chef, le tout d'or;

Cimier

Un huart (Gavia immer) au naturel jodlant et nageant dans un cercle de trilles d'argent boutonnés d'or;

Supports

Deux tigres d'or et d'argent rehaussés de sable, colletés d'un ruban de gueules, ayant comme pendentif une croix de gueules brochante sur un besant d'argent, les supports debout sur un rocher où poussent quatre pins gris tordus par le vent le tout au naturel;

Devise

VERUM SOLUM DICATUR • VERUM SOLUM ACCIPIATUR;


Symbolisme

Armoiries

Le phénix s'élevant au milieu de flammes est un symbole à la fois oriental et occidental. Représenté dans le style chinois, il évoque les racines familiales de Mme Clarkson, soit les peuples Toysan et Hakka du Sud de la Chine, ainsi que sa ville natale, Hong Kong. Ce phénix chinois, tout comme le phénix occidental, est un oiseau mythique qui renaît de ses cendres, symbolisant ainsi renaissance et régénération. La famille de Mme Clarkson chérit ce symbole depuis toujours car il illustre très bien son état de dépouillement à sa venue au Canada et les efforts de ses membres pour reconstruire leurs vies sur les décombres de la Seconde Guerre mondiale. La feuille d'érable demeurée intacte au milieu des flammes est le reflet de cette vie nouvelle en tant que Canadiens. Le phénix des armoiries a été exécuté à partir d'un exemple figurant sur la décoration d'un tissu datant de la dynastie Qing qui a régné au XVIIIe siècle. Ce modèle a été proposé par le docteur Suan-Seh Foo, médecin et artiste de Toronto. Dans la culture chinoise, le feng huang (phénix) est un oiseau magique qui incarne le principe féminin du yin et qu'on associe à l'élément feu. Premier parmi les oiseaux, il partage son domaine avec quatre autres animaux mythiques qui sont la licorne, maître des quadrupèdes, la tortue, maître des animaux à carapace, et le dragon, maître des animaux écailleux. Des quatre, le phénix est réputé être du meilleur augure. Il incarne également cinq vertus cardinales chinoises : la bienveillance, la droiture-justice, le respect, la sagesse et la confianceintégrité. (En Occident les quatre vertus cardinales justice, prudence, courage et tempérance et les trois vertus théologales foi, espérance et amour montrent qu'il existe certains liens avec les cinq vertus chinoises.) Ainsi le phénix nous rapproche d'une idée chère à Mme Clarkson voulant que la fonction de gouverneur général incarne un équilibre entre l'éthique, l'expérience et la compassion. La longue carrière de Mme Clarkson en journalisme télévisé est représentée par un éclair et sa fonction de gouverneure générale et de représentante de la Souveraine par la couronne royale.

Cimier

Les lambrequins et la torque qui coiffent le heaume sont rouge et or. Les trilles sont l'emblème floral de l'Ontario où Mme Clarkson habite et évoquent son prénom chinois qui se traduit par « branche glacée fleurissante ». Le huard est un oiseau que l'on trouve en abondance dans les environs de son chalet, situé sur une île dans la baie Georgienne. Mme Clarkson et son époux, John Ralston Saul, l'ont toujours admiré et participent aux efforts visant à protéger et à conserver cet oiseau et d'autres animaux sauvages. Elle estime que le huard est également un symbole de la magnifique nature du Nord et qu'il revêt une importante signification pour de nombreux Canadiens qui admirent son cri et sa beauté.

Supports

Les tigres sont les animaux favoris de Mme Clarkson, car elle est née dans l'année du tigre, selon l'ancien calendrier astrologique chinois, et a toujours été fascinée par la grâce de cet animal courageux et puissant. La croix sur un disque blanc est un symbole de sa foi et provient de l'insigne octroyé à l'Église anglicane du Canada en 1995. Les rochers et les arbres évoquent le paysage qui s'offre au regard de Leurs Excellences, à leur chalet, ainsi que les pins tordus par le vent et les pentes de granit que plusieurs peintres du Groupe des Sept ont immortalisés. C'est aussi un symbole de son amour pour le Nord.

Devise

Sur un listel sous le dessin figure l'inscription « VERUM SOLUM DICATUR . VERUM SOLUM ACCIPIATUR » extraite d'une prière : « Que seule la vérité soit dite, que seule la vérité soit entendue ». La devise comme telle se traduit ainsi : « Que seule la vérité soit dite, que seule la vérité soit reçue par l'ouïe ». Il s'agit d'un des dictons préférés de Mme Clarkson qui reflète un élément très important de ce que, selon elle, les Canadiens devraient s'attendre à recevoir et à entendre : la vérité et l'intégrité. La traduction latine a été faite en collaboration avec le professeur Ian McDonald, de l'Université de Toronto à Scarborough.