Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Registre public des armoiries, drapeaux et insignes

L'utilisation du contenu du Registre public est réservée à des fins de recherche uniquement. Les emblèmes héraldiques du Registre ne peuvent être reproduits sous aucune forme ou par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation écrite de l'Autorité héraldique du Canada et/ou du récipiendaire.

Société nationale de l'Acadie

Dieppe (Nouveau-Brunswick)
Concession d’armoiries, avec un drapeau désigné comme drapeau national de l’Acadie
le 15 août 1995
Vol. III, p. 74

Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Le blason et le symbolisme de chaque élément apparaîtront sous chacune des images agrandies.


Blason

Armoiries

D'azur à une goélette d'argent habillée d'or soutenue de deux burèles ondées du même, arborant au grand mât une bannière d'argent flottante à senestre et inscrite ACADIE en lettres de sable, le tout surmonté de l'étoile de l'Acadie rayonnante d'or;

Devise

L'UNION FAIT LA FORCE;

Drapeau

Le tricolore français (tiercé en pal d'azur, d'argent et de gueules) chargé au canton de l'étoile de l'Acadie d'or;


Symbolisme

Armoiries

Lors de la 2e Convention nationale des Acadiens, tenue à Miscouche, Î.-P.-É., en 1884, les délégués adoptèrent un ensemble de symboles qui furent utilisés sur un insigne porté à la boutonnière par les délégués. Ils sont repris sous une forme héraldique pour constituer les armoiries de la Société Nationale de l’Acadie. La goélette avait déjà été proposée, en 1882, comme emblème principal du peuple Acadien par l’abbé Marcel-François Richard, qui fut l’artisan de l’adoption de l’Assomption comme fête nationale distincte, du drapeau tricolore et des autres symboles acadiens. Il estimait que les traversées de la mer avaient été au cœur de l’histoire de l’Acadie. Les lignes ondulées sont la représentation héraldique de l’eau, évoquant ainsi la migration originelle de France vers l’Acadie, ainsi que la Déportation entreprise en 1755, et le retour subséquent dans la région Atlantique après 1763. L’étoile rayonnante est un emblème marial, la Stella Maris, étoile de la Vierge Marie et symbole d’espoir pour les marins depuis le 7e siècle. Elle était reconnue comme un symbole acadien depuis au moins 1870 et elle symbolise l’espoir et le renouveau acadien. La couleur jaune, ou or, est empruntée au drapeau papal, blanc et jaune, et symbolise l’attachement traditionnel de l’Acadie à l’Église catholique romaine. L’hymne Ave maris stella fut adopté comme hymne national de l’Acadie.

Devise

L’UNION FAIT LA FORCE fut choisie comme devise nationale de l’Acadie lors de la 2e Convention nationale des Acadiens en 1884.

Drapeau

Le drapeau national de l’Acadie adopté lui aussi en 1884 sur les instances de son protagoniste, l’abbé M.-F. Richard, est celui de la France mais portant l’étoile d’Acadie dans la partie bleue, reconnue durant la Convention de 1884 comme une couleur associée tout particulièrement au culte de la Vierge Marie.


Historique

Renseignements / Gazette du Canada

L'annonce des lettres patentes a été publiée en date du 23 novembre 1996 dans le volume 130, page 3278 de la Gazette du Canada.


Renseignements artistiques

Créateur(s)
Concept original de Robert Pichette, assisté par les hérauts de l'Autorité héraldique du Canada

Artiste-peintre
Linda Nicholson

Calligraphe
* Not applicable / Sans objet


Renseignements / demandeur

Institution civile
Organisation culturelle