Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Registre public des armoiries, drapeaux et insignes

L'utilisation du contenu du Registre public est réservée à des fins de recherche uniquement. Les emblèmes héraldiques du Registre ne peuvent être reproduits sous aucune forme ou par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation écrite de l'Autorité héraldique du Canada et/ou du récipiendaire.

Michaëlle Jean

Ottawa (Ontario)
Concession d’armoiries et de supports, avec brisures à Marie-Éden Lafond
le 20 septembre 2005
Vol. IV, p. 1

Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Le blason et le symbolisme de chaque élément apparaîtront sous chacune des images agrandies.


Blason

Armoiries

De sable au dollar des sables sommé de la couronne royale, le tout d’or;

Cimier

Une coquille de mer d’or entourée d’une chaîne de sable aux extrémités rompues;

Supports

Deux Simbis d’or marinées et chevelées de sable sonnant chacune une coquille de mer d’or, mouvantes d’un burelé-ondé d’or et de sable accompagné d’un roc au naturel orné à dextre d’un palmier et à senestre d’un pin, le tout d’or;

Devise

BRISER LES SOLITUDES;

Armoiries brisées de Marie-Éden Lafond, fille de Michaëlle Jean

Les armoiries de Michaëlle Jean brisées d'un lambel à trois pendants d'argent; cet individu héritera des armoiries du récipiendaire après son décès;


Symbolisme

Armoiries

Au centre des armoiries se trouve un dollar de sable (oursin plat) qui est un talisman spécial pour Michaëlle Jean. Les dollars de sable sont des créatures marines que l'on trouve au Canada et dans le nord des États-Unis sur les côtes des océans Atlantique et Pacifique. La couronne royale symbolise la fonction vice-royale et le service à l'ensemble des Canadiennes et des Canadiens.

Cimier

Au-dessus de l'écu, le coquillage et la chaîne brisée rappellent le Marron inconnu d'Albert Mangonès, célèbre sculpture conservée à Port-au-Prince, en Haïti, représentant un esclave en fuite qui souffle dans un coquillage pour sonner le rassemblement et appeler au soulèvement dans toute l'île. Pour Michaëlle Jean, la figure évoque ici la victoire de ses ancêtres contre la barbarie et, plus généralement, l'appel à la liberté.

Supports

De part et d'autre de l'écu, deux Simbis, esprits des eaux dans la culture haïtienne, qui apaisent les âmes, purifient les eaux troubles et interviennent avec sagesse et clairvoyance. De plus, les Simbis ont la parole édifiante et pacificatrice. Ces deux figures féminines symbolisent le rôle vital joué par les femmes en faveur de la justice sociale. Elles se tiennent à l'avant d'un roc orné d'un palmier, symbole de paix dans l'histoire haïtienne, et d'un pin qui évoque les richesses naturelles du Canada.

Devise

La devise « Briser les solitudes » est au cœur des objectifs qu'entend poursuivre Michaëlle Jean.

Armoiries brisées de Marie-Éden Lafond, fille de Michaëlle Jean

Sans objet


Historique

Renseignements / Gazette du Canada

L'annonce des lettres patentes a été publiée en date du 29 octobre 2005 dans le volume 139, page 3451 de la Gazette du Canada.


Renseignements artistiques

Créateur(s)
Concept original de Robert D. Watt et Claire Boudreau, assistés par les hérauts de l'Autorité héraldique du Canada.

Artiste-peintre
Cathy Bursey-Sabourin

Calligraphe
Doris Wionzek


Renseignements / demandeur

Individuel
Gouverneur général

Une ou plusieurs autres pages du Registre est dédiée aux emblèmes de ce récipiendaire : Volume V, p. 440.