Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Registre public des armoiries, drapeaux et insignes

L'utilisation du contenu du Registre public est réservée à des fins de recherche uniquement. Les emblèmes héraldiques du Registre ne peuvent être reproduits sous aucune forme ou par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation écrite de l'Autorité héraldique du Canada et/ou du récipiendaire.

Isidore Popowych

Ottawa (Ontario)
Concession d’armoiries, d’un drapeau et d’un insigne, avec brisures à Michael Isidore Popowych, à Andrew John Popowych et à Daniel Mark Popowych
le 15 novembre 2005
Vol. V, p. 7

Armoiries d'Isidore Popowych

[ page précédente ]

Blason

Armoiries

D’azur à un lion tenant de sa patte dextre une masse Bulava, au chef d’or chargé d’une croix latine tréflée accostée de deux tridents de l’Ukraine, le tout d’azur;

Cimier

Une aigle d’or colletée d’azur d’où pend un tourteau du même chargé d’une épée et d’un bâton passés en sautoir, le tout d’or, naissante d’une couronne rehaussée de feuilles d’érable encloses dans des vols, le tout de gueules;

Devise

KNOWLEDGE • WISDOM • FORTITUDE • HONOUR;


Symbolisme

Armoiries

Les armes font référence à la fois aux patrimoines national et familial. L’écu est divisé en deux sections, une bleue et l’autre or pour représenter le ciel et le blé de l’Ukraine. Le trident (tryzub), dont le dessin, d’origine incertaine, date de 2500 ans, est le symbole millénaire national de l’Ukraine, et il apparaissait dans les armoiries de Volodymyr le Grand (979-1015), grand prince de Kiev. Pour les Scythes, l’une des premières tribus connues de l’Ukraine antique, le trident était probablement un signe d’autorité et un symbole mystique. Les deux tridents bleus font hommage au pays que les parents d’Isidore Popowych et de son épouse Dania Anne Krisa ont quitté pour venir au Canada. La croix tréflée, avec trois pétales sur chaque bras, illustre la Sainte Trinité. Elle est un symbole chrétien populaire en Ukraine occidentale, pays de ses ancêtres. Cette croix fait également référence à son nom, Popowych, qui signifie « fils du prêtre », ainsi qu’à sa religion et aux armoiries de son lieu de naissance, Tempelhof à Berlin, en Allemagne. Le lion or rappelle la principauté médiévale de Galicia et l’actuelle province de Lviv, en Ukraine occidentale, lieux d’origine de ses ancêtres, et représente la vaillance et la puissance pour défendre sa patrie contre les envahisseurs. La bulava, sceptre cosaque, est un symbole de l’autorité du « Hetman », le commandant en chef des Cosaques. Il s’agit ici de la bulava cérémoniale que le chef d’état-major général des Forces armées ukrainiennes a remis à Isidore Popowych, brigadier-général, pour ses services rendus en tant que conseiller militaire canadien. Ce sceptre fait également référence au régiment Popowych dans l’ordre de bataille des Cosaques Zaporizhien, au 17e siècle.

Cimier

La version canadienne de la couronne astrale représente le service d’Isidore Popowych au sein de l’Aviation royale du Canada et des Forces armées canadiennes, en tant que brigadier-général, avant de prendre sa retraite. L’aigle de la force aérienne porte au cou un collier dont le symbole, soit le bâton de rassemblement posé sur l’épée, évoque le rang d’un officier général. L’aigle a par ailleurs toujours fait l’admiration du bgén Popowych pour les qualités qu’il symbolise : la liberté, la force, le courage, la loyauté et la grâce.

Devise

Signifiant « Savoir, sagesse, force, honneur », ce sont des qualités grâce auxquelles, selon le bgén Popowych, les plus grandes réalisations sont possibles.