Le léopard vice-royal
  1. Le gouverneur général du Canada
Registre public des armoiries, drapeaux et insignes

L'utilisation du contenu du Registre public est réservée à des fins de recherche uniquement. Les emblèmes héraldiques du Registre ne peuvent être reproduits sous aucune forme ou par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation écrite de l'Autorité héraldique du Canada et/ou du récipiendaire.

Gary Michael Gordon

Whitehorse (Yukon)
Concession d’armoiries
le 15 octobre 2006
Vol. V, p. 63

Armoiries de Gary Michael Gordon

[ page précédente ]

Blason

Armoiries

De gueules à la croix nouée d’argent, chargée d’un saumon contourné de style Salish de sable et de gueules, accompagnée aux un et quatre du monogramme AM d’argent;

Devise

COMMUNIO;


Symbolisme

Armoiries

La croix représente la foi chrétienne et le croisement des chemins où se rencontrent les divers habitants du Canada d’aujourd’hui. Le blanc symbolise les interactions des différents peuples du nord, et le rouge symbolise le sang du Christ. Le rouge et le blanc sont deux des couleurs sacrées des Premières nations avec qui l’évêque Gordon a travaillé pendant la plus grande partie de son sacerdoce. Outre le fait qu’il s’agit des couleurs du Canada, elles représentent ses années de dévouement comme prêtre de paroisse dans plusieurs endroits de sa région natale. Le poisson rappelle aussi bien son travail auprès des membres de la nation Stó:lo dans la région de Chilliwack, pour qui il représente une source alimentaire essentielle et un élément clé de leurs cérémonies traditionnelles et de leurs croyances ancestrales, que sa signification ancienne comme symbole chrétien. Les lettres A et M entrelacées forment le monogramme de Marie, mère de Dieu, à qui l’évêque Gordon voue un grand culte. Ce monogramme rappelle en outre le rôle que les Oblats de Marie Immaculée ont joué dans la fondation et la mission du diocèse de Whitehorse, de même que les sommets des montagnes du Yukon.

Devise

Signifiant « Communion », le choix de cette devise reflète l’idée que la communion est, pour l’évêque Gordon, au cœur même de la chrétienté.