Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Registre public des armoiries, drapeaux et insignes

L'utilisation du contenu du Registre public est réservée à des fins de recherche uniquement. Les emblèmes héraldiques du Registre ne peuvent être reproduits sous aucune forme ou par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation écrite de l'Autorité héraldique du Canada et/ou du récipiendaire.

David Lloyd Johnston

Ottawa (Ontario)
Concession d’armoiries et de supports, avec brisures à Deborah Nicole Johnston, à Barbara Alexandra Johnston, à Sharon Elizabeth Johnston, à Jenifer Joan Johnston et à Catherine Ives Johnston
le 24 septembre 2010
Vol. V, p. 1

Armoiries de David Lloyd Johnston

[ page précédente ]

Blason

Armoiries

D’argent fretté de sable, au chef de gueules chargé de la couronne royale accostée de deux livres ouverts, le tout d’or;

Cimier

Une chandelle d’argent mouvante d’un bougeoir d’or, allumée du même, accostée de quatre livres fermés, deux de gueules et deux d’or, les dos posés en pal, le tout soutenu d’un livre fermé d’or, sa tranche d’argent posée en fasce;

Supports

Deux licornes de gueules, armées, crinées, onglées et chargées chacune sur l’épaule d’un astrolabe, le tout d’or, debout sur un monticule herbeux du même orné de deux pieds de gueules ailés de sable, le tout soutenu d’une burèle ondée du même inscrite de zéros et de uns d’or;

Devise

CONTEMPLARE MELIORA;


Symbolisme

Armoiries

Le motif formé par les bandes diagonales entrelacées symbolise le rôle central que jouent la famille et les relations interpersonnelles dans la vie de M. Johnston. Il représente aussi son intérêt pour les réseaux de communication et le fait qu’il croit en l’interconnectivité du savoir. Les bandes, disposées à intervalles réguliers et se croisant en un motif précis, évoquent l’importance que M. Johnston accorde aux concepts d’ordre et d’organisation. La couronne royale indique qu’il est le représentant du souverain. Les livres, aussi inclus dans le cimier, représentent la lecture et l’écriture ainsi que la transmission écrite du savoir. Ils symbolisent aussi le droit, qui est codifié à l’écrit. Les couleurs et la composition générale des armes reprennent celles d’autres familles Johnston d’Écosse.

Cimier

La chandelle symbolise non seulement l’apprentissage et l’illumination, mais aussi la transmission des connaissances d’une personne à une autre. Les livres reprennent le symbolisme des armes. Représentés ici comme des volumes sur une étagère, ils illustrent l’acquisition du savoir à partir de différentes sources. Leur nombre évoque les cinq filles de M. Johnston.

Supports

Animal fantastique, la licorne incarne les rêves, la projection dans le futur et l’imagination. Symbole chrétien et emblème de pureté, elle peut symboliser l’intégrité et la fidélité. Leur couleur rouge représente le Canada. Les astrolabes sur leur épaule illustrent la notion d’exploration, y compris l’exploration intellectuelle. Ils évoquent l’histoire du Canada, et en particulier Samuel de Champlain, qui utilisa un astrolabe de ce type. Les pieds ailés, attribut d’Hermès, représentent l’activité physique, la mise en forme et les sports, en plus d’être un symbole de communication. La bande ondée ornée de zéros et de uns illustre la circulation de l’information, la communication numérique et les médias modernes.

Devise

L’expression latine CONTEMPLARE MELIORA, signifiant « Envisager un monde meilleur » (littéralement « Envisager des choses meilleures »), est inspirée d’une phrase célèbre de l’œuvre Retour à Mathusalem (partie I, acte 1) de George Bernard Shaw : « Vous voyez des choses et vous dites “Pourquoi ?”. Mais moi, je rêve à des choses qui n’ont jamais existé et je dis “Pourquoi pas ?” ».