Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Registre public des armoiries, drapeaux et insignes

L'utilisation du contenu du Registre public est réservée à des fins de recherche uniquement. Les emblèmes héraldiques du Registre ne peuvent être reproduits sous aucune forme ou par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation écrite de l'Autorité héraldique du Canada et/ou du récipiendaire.

Saint Paul's Cathedral

Regina (Saskatchewan)
Concession d’armoiries et d’un soutien
le 25 janvier 1996
Vol. III, p. 65

Armoiries de la Saint Paul's Cathedral

[ page précédente ]

Blason

Armoiries

D'azur à deux épées passées en sautoir et enfilant une couronne céleste, le tout d'or, à une bordure du même dont la ligne intérieure épouse la forme de feuilles de peuplier du champ, mouvantes à l'intérieur de la bordure, à chaque angle et à intervalles réguliers entre les angles;

Devise

REJOICE IN THE LORD ALWAY;

Supports

Une cathèdre au naturel arborant sur son tympan les armoiries du diocèse anglican de Qu'Appelle qui sont : d'hermine à une croix alésée de gueules, au chef d'azur chargé d'un soleil mouvant du chef d'or;


Symbolisme

Armoiries

Le bleu du champ représente le ciel et l’eau, source de vie et métaphore chrétienne de renaissance. Les épées croisées symbolisent l’apôtre Paul, le saint patron de la cathédrale. La couronne céleste évoque la couronne de vie de la Bible et la ville de Regina, surnommée « Queen City » (ville reine). La bordure ornée de feuilles de peuplier honore les Indiens des Plaines qui utilisaient ce genre d’arbre pour ériger leurs tipis.

Devise

REJOICE IN THE LORD ALWAY, signifiant « Réjouissez-vous sans cesse dans le Seigneur », est tirée de l’épître de saint Paul aux Philippiens 4 : 4.

Supports

La cathèdre ornée des armes du diocèse de Qu’Appelle désigne Saint Paul’s Cathedral comme siège de cet évêché. Les croix de saint Chad sous le siège représentent le diocèse de Lichfield en Angleterre, d’où le premier évêque de Qu’Appelle, le très révérend Adelbert Anson, était originaire.