Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Registre public des armoiries, drapeaux et insignes

L'utilisation du contenu du Registre public est réservée à des fins de recherche uniquement. Les emblèmes héraldiques du Registre ne peuvent être reproduits sous aucune forme ou par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation écrite de l'Autorité héraldique du Canada et/ou du récipiendaire.

Black Loyalist Heritage Society

Shelburne (Nouvelle-Écosse)
Concession d’armoiries, de supports, d’un drapeau et d’un insigne
le 15 mars 2006
Vol. V, p. 17

Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Le blason et le symbolisme de chaque élément apparaîtront sous chacune des images agrandies.


Blason

Armoiries

De sable à une roue de gouvernail à quatre rayons passés en sautoir accompagnée de trois couronnes civiles des Loyalistes, le tout d’argent;

Cimier

Un demi lion d’or colleté d’une couronne militaire des Loyalistes et tenant entre ses pattes une ancre, le tout de sable;

Supports

Deux lions d’or colletés chacun d’une couronne civile des Loyalistes de gueules, les feuilles de sinople, debout sur un roc orné de fleurs de mai, le tout au naturel;

Devise

THE HEART OF YOUR KNOWLEDGE IS IN YOUR ROOTS;

Drapeau

Une bannière aux armes;

Insigne

Un sautoir de sable enfilant une couronne civile des Loyalistes d’argent;


Symbolisme

Armoiries

Le dessin de l’écu montre de façon évidente la nature et la mission de la Black Loyalist Heritage Society. Le fond de l’écu est noir. Les couronnes civiles loyalistes rappellent la grande majorité de gens qui n’étaient pas des combattants et qui fuyaient à bord de convois de navires. La roue de gouvernail est reprise de l’emblème utilisé depuis déjà un certain temps et représente les navires qui transportaient les colons vers leur nouvelle demeure. D’une part, cette roue symbolise le passé en faisant allusion aux navires du débarquement de 1783, et, d’autre part, elle symbolise le présent en faisant référence au rôle que l’Association s’est donné en matière de développement communautaire, avec ses divers intérêts qui convergent vers un objectif central.

Cimier

Le lion et la couronne représentent les soldats combattant sous la bannière de la Couronne grâce à qui les gens ont pu s’établir en Nouvelle-Écosse. L’ancre reflète le sacrifice consenti par les familles qui ont dû lever l’ancre pour aller s’installer dans leur nouveau foyer. Les lambrequins portent des mouchetures qui symbolisent des empreintes de pas et le périple que les colons ont dû entreprendre.

Supports

Les lions, symboles de la fierté de l’Afrique, témoignent du courage qu’il a fallu aux gens pour faire face à leurs grandes difficultés et commencer une nouvelle vie. Le rouge et le vert, couleurs des couronnes, jointes au noir et à l’or sont les couleurs de l’Afrique. Chaque couronne représente la vie nouvelle résultant du sacrifice. Le rocher rappelle la terre de la région de Birchtown, lieu où les colons ont débarqué en Nouvelle-Écosse, cette dernière représentée par l’emblème floral de la province, la fleur de mai.

Devise

Signifiant « L’essentiel de nos connaissances réside dans nos racines », cette sentence rappelle l’intérêt que les membres de la Black Loyalist Heritage Society portent à leur patrimoine.

Drapeau

Le symbolisme de cet emblème est compris dans un ou plusieurs éléments de ce dossier.

Insigne

Les colons loyalistes représentés par la couronne, ont trouvé un endroit où s’établir, à Birchtown, et aujourd’hui, cet endroit en Nouvelle-Écosse est commémoré par le motif en sautoir.


Historique

Renseignements / Gazette du Canada

L'annonce des lettres patentes a été publiée en date du 8 juillet 2006 dans le volume 140, page 2040 de la Gazette du Canada.


Renseignements artistiques

Créateur(s)
Concept original de Darrel Kennedy, Héraut Assiniboine, assisté par les hérauts de l’Autorité héraldique du Canada

Artiste-peintre
Linda Nicholson

Calligraphe
Shirley Mangione


Renseignements / demandeur

Institution civile
Organisation culturelle