Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Registre public des armoiries, drapeaux et insignes

L'utilisation du contenu du Registre public est réservée à des fins de recherche uniquement. Les emblèmes héraldiques du Registre ne peuvent être reproduits sous aucune forme ou par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation écrite de l'Autorité héraldique du Canada et/ou du récipiendaire.

Marie Jeanne Annick Amyot

Ottawa (Ontario)
Concession d’armoiries brisées
le 20 décembre 1989
Vol. I, p. 52

Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Le blason et le symbolisme de chaque élément apparaîtront sous chacune des images agrandies.


Blason

Armoiries brisées de Marie Jeanne Annick Amyot, fille de Léopold Henri Amyot

Coupé-ogivé d’or semé de feuilles d’érables de gueules sur azur semé de fleurs de lis d’or à la bordure partie d’or et de gueules coupée de l’un à l’autre;

Cimier

Un lion issant d’or tenant de sa patte dextre le bâton du Chancelier d’armes de l’Autorité héraldique du Canada, et sous sa patte senestre l’écusson des armes d’office du Chancelier d’armes;

Devise

LABOR FIDENTIA. Cette sentence latine signifie « Travail, confiance en soi ».


Symbolisme

En général, le symbolisme des emblèmes datant d’avant 2000 n’existe pas dans un format approprié pour le Registre en ligne.


Historique

Renseignements / Gazette du Canada

L'annonce des lettres patentes a été publiée en date du 23 décembre 1989 dans le volume 123, page 5392 de la Gazette du Canada.


Renseignements artistiques

Créateur(s)
Concept original de Robert D. Watt, héraut d'armes du Canada, assisté par les hérauts de l'Autorité héraldique du Canada.

Artiste-peintre
Hans Birk

Calligraphe
John Whitehead


Renseignements / demandeur

Individuel

Les emblèmes du récipiendaire sont basés sur ceux consignés au nom de Léopold Henri Amyot dans le Registre public des armoiries, drapeaux et insignes du Canada, volume I, page 9, le 28 mars 1989.