Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Registre public des armoiries, drapeaux et insignes

L'utilisation du contenu du Registre public est réservée à des fins de recherche uniquement. Les emblèmes héraldiques du Registre ne peuvent être reproduits sous aucune forme ou par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation écrite de l'Autorité héraldique du Canada et/ou du récipiendaire.

Peter Hugh O’Neil Roe

Waterloo (Ontario)
Concession d’armoiries et d’un insigne, avec brisures à Robert Hugh O’Neil Roe et à Mary Elizabeth Anne Roe
le 15 août 2016
Vol. VI, p. 632

Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Le blason et le symbolisme de chaque élément apparaîtront sous chacune des images agrandies.


Blason

Armoiries

D’argent au chevron de sable chargé d’un anneau d’argent accosté de deux lions passants affrontés d’or, accompagné de trois trèfles de sinople;

Cimier

Un demi-brocard d’or ramé et onglé de sable, chargé d’une croix de Malte de sinople, tenant entre ses pattes un éclair du même;

Devise

NON VI SED ARTE;

Insigne

Un rencontre de brocard d’or ramé de sable, ses bois entourant un besant d’argent chargé d’une croix de Malte de sinople;

Armoiries brisées de Robert Hugh O’Neil Roe, fils de Peter Hugh O’Neil Roe

Les armoiries de Peter Hugh O’Neil Roe avec un cor de chasse d’argent au lieu de l'anneau; Cet individu héritera des armoiries du récipiendaire après son décès;

Armoiries brisées de Mary Elizabeth Anne Roe Pfeifer, fille de Peter Hugh O’Neil Roe

Les armoiries de Peter Hugh O’Neil Roe avec un cœur d’argent au lieu de l'anneau;


Symbolisme

Armoiries

Le chevron noir et les trèfles verts sont repris des armoiries de certaines familles Roe d’Irlande, d’où venait le père de M. Roe. Le chevron renvoie aux armes de l’Université de Waterloo, où M. Roe a étudié et est professeur depuis plus de quatre décennies. L’anneau symbolise son statut d’ingénieur canadien. Les lions, symboles de leadership, représentent le rôle de M. Roe dans le milieu universitaire, comme professeur et auteur, ainsi que dans l’administration universitaire. Ils évoquent aussi son rôle influent en politique provinciale et fédérale, comme président de circonscription et conseiller du comté de Wilmot, dont les armoiries ont des lions comme supports.

Cimier

Le chevreuil (roe en anglais) fait écho au nom de famille de M. Roe. Il rappelle aussi le cerf figurant dans les cimiers des familles Roe d’Irlande. L’éclair évoque la spécialisation de M. Roe en génie électrique et en génie de la conception des systèmes. La croix de Malte fait référence à l’engagement de M. Roe au sein de l’Ordre militaire et hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem, pendant plus de trois décennies.

Devise

Cette phrase latine, signifiant « Par l’art plutôt que la force », est la devise familiale de longue date de M. Roe.

Insigne

Le symbolisme de cet emblème est compris dans un ou plusieurs éléments de ce dossier.

Armoiries brisées de Robert Hugh O’Neil Roe, fils de Peter Hugh O’Neil Roe

Le cor de chasse traduit son amour de la chasse.

Armoiries brisées de Mary Elizabeth Anne Roe Pfeifer, fille de Peter Hugh O’Neil Roe

Le cœur est une marque traditionnelle utilisée en héraldique canadienne pour désigner la première fille.


Historique

Renseignements / Gazette du Canada

L'annonce des lettres patentes a été publiée en date du 25 mars 2017 dans le volume 151, page 1302 de la Gazette du Canada.


Renseignements artistiques

Créateur(s)
Concept original de Samy Khalid, héraut Saguenay, assisté par les hérauts de l’Autorité héraldique du Canada.

Artiste-peintre
Robert Grey

Calligraphe
Doris Wionzek


Renseignements / demandeur

Individuel