Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Registre public des armoiries, drapeaux et insignes

L'utilisation du contenu du Registre public est réservée à des fins de recherche uniquement. Les emblèmes héraldiques du Registre ne peuvent être reproduits sous aucune forme ou par quelque procédé que ce soit sans l'autorisation écrite de l'Autorité héraldique du Canada et/ou du récipiendaire.

Christopher Harrington Jones

Toronto (Ontario)
Concession d’armoiries et d’un drapeau, avec brisures à Sebastian William Harrington Jones
le 20 mai 2005
Vol. IV, p. 502

Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Le blason et le symbolisme de chaque élément apparaîtront sous chacune des images agrandies.


Blason

Armoiries

Bandé de trois pièces, chacune tranchée-nébulée d’argent sur azur;

Cimier

Un hibou éployé d’azur becqué et mariné d’argent;

Devise

PROPOSITUM SAPIENTIA COLE;

Drapeau

Un pennon coupé d’argent sur azur au hibou éployé d’azur becqué et mariné d’argent;

Armoiries brisées de Sebastian William Harrington Jones, fils de Christopher Harrington Jones

Les armoiries de Christopher Harrington Jones brisées d'un lambel à trois pendants d'or; cet individu héritera des armoiries du récipiendaire après son décès;


Symbolisme

Armoiries

Le bleu et le blanc sont les couleurs de l’Université de Toronto, d’où M. Jones et son épouse, dre Christine Williams, ont obtenu leurs diplômes. Ces couleurs sont également associées aux sports aquatiques et aux sports d’hiver. Les lignes de division ondulées évoquent différentes images qui, par leurs formes, font référence aux carrières respectives de M. Jones et de son épouse. L’image de pièces de casse-tête s’imbriquant les unes dans les autres fait allusion à la carrière en droit des affaires de M. Jones et à la forme hélicoïdale de l’ADN qui représente les travaux de recherche de dre Williams sur les cellules cancéreuses. La ligne ondulée, inspirée des nuages, indique l’intérêt de M. Jones pour le pilotage d’avion, et le fait que cette ligne constitue une série de lettres « C » peut être considéré comme une référence aux deux prénoms : Christopher et Christine. L’angle de cette ligne évoque une pente de ski et les voiles d’un bateau. L’ensemble des lignes indique l’amalgame d’intérêts diversifiés.

Cimier

Le hibou, ancien symbole de sagesse, était également un symbole de la résidence Middle House, au Victoria College de l’université de Toronto, où M. Jones a vécu pendant ses études. Ici, les couleurs choisies du hibou sont celles des armes. Le bas du corps de l’oiseau prend la forme d’un poisson. Cette image évoque la passion de M. Jones pour la voile, la plongée sous-marine et la pêche. Le fait qu’il s’agit d’un oiseau peut également faire allusion à la licence de pilote que détient M. Jones.

Devise

PROPOSITUM SAPIENTER COLE, qui signifie « Réalise tes projets avec sagesse » est inspirée d’une suggestion faite par un ami de M. Jones, Robert Butler, du département d’études classiques de l’Université du Manitoba.

Drapeau

Il prend la forme d’un fanion triangulaire, un drapeau connu comme étant un signal personnel.

Armoiries brisées de Sebastian William Harrington Jones, fils de Christopher Harrington Jones

Le symbolisme de cet emblème est compris dans un ou plusieurs éléments de ce dossier.


Historique

Renseignements / Gazette du Canada

L'annonce des lettres patentes a été publiée en date du 29 octobre 2005 dans le volume 139, page 3450 de la Gazette du Canada.


Renseignements artistiques

Créateur(s)
Concept original de Bruce Patterson, Héraut Saguenay, assisté par les hérauts de l’Autorité héraldique du Canada.

Artiste-peintre
Debra MacGarvie

Calligraphe
Shirley Mangione


Renseignements / demandeur

Individuel